Actualités…

Retrouvez  ici toutes les informations sur le programme

“LES CHÊNES QUE VOUS AIMEZ”


Figurant sur les armoiries officielles de la Ville depuis 1898, la feuille de chêne est chargée d’une forte valeur symbolique pour les Français et les Vésigondins. Aujourd’hui encore, dans le logo épuré de la commune, où la marguerite et le cor ont disparu, c’est le chêne qu’on retrouve, son élégante feuille flottant devant la silhouette de l’hôtel de ville.  Arbre majestueux, le chêne fait partie de l’imaginaire de cette forêt du Vésinet dont chacun sait qu’elle précéda et constitua le socle de notre ville-parc. Pour le centenaire de la Commune, en 1975, c’est un chêne qu’on planta près du Lac des Ibis, à proximité de La Marguerite, ancienne demeure d’Alphonse Pallu, le fondateur de la ville.

Le chêne est un arbre rustique, adapté à la nature du sol du Vésinet. Les plus vieux arbres du Vésinet sont les chênes dont certains ont 250 ans. Il est émouvant de penser que ces arbres préexistaient ici à toute construction. Leur présence est en déclin. De nombreux chênes ont été replantés sur les espaces publics classés mais sur l’espace privé, rares sont les propriétaires qui font cette démarche. Depuis 1987, le Syndicat d’Initiative et de Défense du Site accorde une subvention participative aux particuliers afin de favoriser de telles plantations.

Quoi qu’il en soit les chênes représentaient toujours le plus gros contingent de grands arbres dénombrés sur la commune (18 %, soit environ 8000 sujets) au recensement pour le dossier AVAP et, en 2016, le diagnostic précédant l’agrément du Site Patrimonial Remarquable (SPR) préconisait, afin de préserver le cadre paysager et l’identité de la ville-parc…. de maintenir une part importante de chênes et inciter à la plantation de cette espèce.

Ces toutes dernières années les grands arbres semblent avoir retrouvé leur place parmi les vivants, à la faveur d’études scientifiques et de publications qui leur prêtent d’incroyables facultés, une forme d’intelligence et surtout de résilience chère aux valeurs contemporaines. De nombreux livres et émissions portent sur les grands arbres, valorisant souvent le chêne, symbole de robustesse, de longévité. Il se prête particulièrement bien à cette mode actuelle qui tend à personnifier l’arbre. L’histoire du chêne au travers des âges et son cycle de vie méritent d’être enseignés aux enfants et d’initier leur sensibilisation à l’environnement et à notre patrimoine végétal. Le chêne est un bon support pédagogique et son esthétique se prête fort bien à l’exploitation graphique.


Avec le programme « Les chênes que vous aimez », la SIDSV propose, au travers d’actions échelonnées sur toute l’année destinées tantôt aux adultes, tantôt aux plus jeunes, de partir à la rencontre de ces piliers du patrimoine arboré de notre ville-parc. Au cours d’un programme associant documents numériques ou papiers, visites guidées, ateliers, réunions nous aurons à cœur de partager, de montrer, d’admirer ensemble et de protéger. Nous évoquerons l’admiration et le respect que les chênes suscitent mais aussi les controverses, les inquiétudes. Nous poserons toutes les questions, nous recenserons la documentation et les avis nécessaires. Nous partirons ensemble à la découverte des différents spécimens, de différents âges, nous les contemplerons, observant le cycle des saisons dans leur feuillage et, sous leur ramure, le foisonnement vivant et végétal de leur environnement. Nous chercherons ensemble le plus vieux, le plus beau, le plus méritant, le plus résilient des sujets….

Lire l'article

Animer…

Animations locales La SIDSV participe à des actions proposées par la municipalité, actions ponctuelles ou plus ou moins traditionnelles (Journées portes ouvertes du CIAV; fête de la Marguerite; Journées du Patrimoine ; Matinée associative, Noël des Jumelages, etc.) Elle organise aussi, par elle-même, des activités qu’on peut ranger dans les animations locales : Parcours culturel […]

Lire l'article

Découvrir …

Trente hectares de paysages pittoresques, composés au milieu du XIXe siècle par le Comte de Choulot, paysagiste de renom. Cinq lacs, 4 kilomètres de «petites rivières» animées de cascatelles à longer en sous-bois, pour découvrir une faune sauvage mais souvent peu farouche . Cinquante kilomètres d’avenues, d’allées, de sentiers à parcourir pour découvrir un patrimoine […]

Lire l'article

Sauvegarder Le Vésinet

Les lacs, rivières, pelouses ou “coulées” du Vésinet sont un Site classé qui bénéficie, depuis 1934 pour partie et depuis 1984 pour l’ensemble, de la protection de la loi du 2 mai 1930 ayant pour objet la protection des monuments naturels et des sites de caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque. En outre, toute […]

Lire l'article