Circuits de visite

Bucoliques, pittoresques, apaisantes, les promenades vésigondines vous surprendront.

Visiter pourquoi ?

Site classé, reconnu comme un « modèle français d’urbanisme paysager« , Le Vésinet compte deux monuments historiques, trois édifices inscrits à l’inventaire supplémentaire auxquels s’ajoutent une centaine de maisons comptant au patrimoine architectural des Communes de France. Enfin, le récent Plan Local d’Urbanisme a établi une liste de 539 maisons « à protéger » sur la base de leur qualité architecturale qualifiée de « grande » ou « exceptionnelle ».

Par ailleurs, la Société d’Histoire du Vésinet a inventorié – pour l’instant – quelque 150 personnalités de toutes disciplines ayant connu en leur époque un rayonnement certain et qui ont passé une partie de leur vie au Vésinet dans des demeures qui, parfois, existent encore.

Enfin, dans un tout autre ordre d’idées, Le Vésinet, classé parmi les villes et villages fleuris au plus haut rang (4 fleurs), compte plus de 43 000 arbres de 160 espèces et variétés. Le Schéma de Cohérance Territoriale de la Communauté d’Agglomération, arrêté en 2015, confère au Vésinet le statut de « cœur de biodiversité majeur » pour près de 70% du territoire communal correspondant aux « sites inscrits et classés présentant une biodiversité remarquable ». La faune variée et la flore parfois rare et protégée sont une autre forme de richesse patrimoniale.

Visiter comment ?

Cet ensemble riche et varié de curiosités remarquables justifie des balades et visites pédestres selon des thèmes très diversifiés.
Nous proposons aux visiteurs un large éventail pour leur permettre de satisfaire leur curiosité, allant des plans et guides à se procurer sur place pour entreprendre une visite personnalisée, aux circuits assistés des moyens modernes de repérages (GPS, smartphones, tablettes, etc.) et jusqu’à la possibilité de visiter la commune en étant accompagné (commentaires possibles en français, anglais ou allemand).
Des formes de découverte ludique de la commune sont aussi possibles à travers le « Geocaching » ou la « Recherche des Trésors », un jeu concours qui peut vous faire gagner de beaux cadeaux.

Les Plans et Guides

(voir notre rubrique)

Les circuits

Ce circuit vous permettra de découvrir les lacs et rivières pittoresques du Vésinet.
Sur votre chemin, de belles demeures rythmeront votre balade ; une faune nombreuse et variée, oies de différentes espèces, poules d’eau, foulques, cormorans, canards, cygnes blancs et noirs peuple les plans d’eau. Et peut-être pour les plus observateurs, ou les plus chanceux, vous pourrez apercevoir quelques hérons cendrés.

 

Le territoire communal présente une diversité floristique exceptionnelle. Nous proposons deux parcours pédestres dévelopés par la Ville pour découvrir notre biodiversité, apprendre à l’observer, la reconnaitre, la comprendre, l’apprécier et la préserver.

Le début et la fin du parcours se trouvent non loin de la Gare RER Le Vésinet-Le Pecq (Sortir côté avenue Georges Bizet)
Laissez-vous guider par ce circuit de 3,7 km en découvrant 11 panneaux disposés tout au long du parcours.
(Suivre les panneaux numérotés de 1 à 11).
A chacun de ces panneaux sont associées illustrations et informations sur les habitats, la faune et la flore. Ces informations concernent la description des espèces autochtones ainsi que leur degré de rareté en Île-de-France et leur vulnérabilité évalués par l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN).

 

Laissez-vous guider en suivant 8 panneaux installés tout au long de ce parcours d’environ 5,1 km. Les panneaux illustrés vous donneront des informations sur les habitats, la faune et la flore. Suivez les panneaux numérotés de 12 à 19 (soit sur le plan de A à H).

Pour le respect de la nature, quelques règles s’imposent :

  • On ne cueille aucune fleur, on n’arrache aucune plante. Certaines d’entre elles sont rares et/ou protégées et la cueillette peut compromettre la survie de l’espèce (certaines espèces peuvent faire l’objet d’un arrêté préfectoral interdisant ou limitant leur ramassage).
  • On évite de faire du bruit. Cris, émissions sonores pour limiter le dérangement des espèces animales.
  • On n’abandonne pas de déchets, on les dépose dans une poubelle ou, mieux, on les emporte.